Communiqué confinement Toussaint

Communiqué du P. Michel Euler, Vicaire Géneral, le 30 octobre 2020.

A la suite de la déclaration du Premier Ministre hier soir, voici quelques indications pour le mois de confinement que nous devons vivre. Nous le vivrons dans une situation sociale
particulière en raison des attentats de Nice. La Parole de Dieu continue de nous éclairer :

« Oui, tenez bon, ayant autour des reins le ceinturon de la vérité, portant la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de l’ardeur à annoncer l’Évangile de la paix, et ne quittant jamais le bouclier de la foi, qui vous permettra d’éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais. Prenez le casque du salut et le glaive de l’Esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu. »
 Ep 6,14-17

« Réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. »

 Luc 10, 20

LA SITUATION SANITAIRE

  1. Les offices de la Toussaint et les prières au cimetière sont maintenues dans les conditions sanitaires déjà en vigueur.
  2. La célébration du 2 novembre, commémoration des fidèles défunts, célébration importante pour les familles des défunts de l’année, pourra avoir lieu dans les conditions sanitaires déjà en vigueur.
  3. À partir de 3 novembre jusqu’au 1er décembre 2020, les célébrations communautaires dans les églises ne seront pas possibles. Les églises restent ouvertes cependant. Les personnes peuvent donc y prier personnellement en respectant les consignes sanitaires. Il est utile de le rappeler. Les personnes peuvent s’arrêter et prier quelques instants, par exemple au moment où elles vont faire leurs courses ou lorsqu’elles prennent leur heure de sortie journalière etc…. Une bonne communication sur cette possibilité est utile pour soutenir les personnes.
  4. Les orientations pastorales données par Mgr Ballot et le conseil épiscopal élargi, intitulé « Quatre balises, comme des Cairns » donnent les orientations et le sens pastoral pour ce mois de confinement.
  5. La célébration des funérailles, comme la prière au cimetière à la suite de celle-ci, peuvent avoir lieu comme durant le premier confinement, avec une limite de 30 personnes. Sylviane Gachet au Diocèse reste à votre disposition pour tout complément d’information et réponses à vos questions.
    Pour ce qui concerne les baptêmes et les mariages, je suis à votre disposition pour répondre à vos questions.
  6. Comme vous avez pu le remarquer au cours de l’intervention du Président de la République, dans les EPHAD comme dans les Hôpitaux, la visite des malades, des personnes âgées, la présence auprès des personnes en fin de vie sera permise dans des conditions sanitaires strictes en lien avec les équipes soignantes. Sabine le Bideau, Responsable Diocésaine de la Pastorale de la Santé, en lien avec les équipes d’aumônerie et de visite aux malades pourra répondre à vos questions.