1er dimanche de carême B

 CARÊME UN TEMPS POUR S'ARRETER ET CHOISIR.

Dans l'Evangile de Marc 1,12-15, que nous propose la messe de ce 1er dimanche de Carême, Jésus, le Christ, nous est présenté immédiatement après son Baptême, emmené au désert par l'Esprit pendant 40 jours pour y être tenté par l'esprit du mal.
C'est en quelque sorte un temps d'arrêt, avant qu'il ne commence à annoncer la Bonne Nouvelle : Dieu nous aime et veut nous faire partager sa vie pour toujours.
Un temps où l'on s'arrête avant de prendre une décision qui engage notre vie, je pense que tous nous en avons pris : Mariage, mettre un enfant au monde, orientation professionnelle....
Et quand il s'agit de notre vie chrétienne, de notre vie à la suite du Christ ?
Si le Christ est au désert c'est pour y être tenté, autrement dit, pour choisir la façon dont il va remplir la mission que son Père lui a confiée.
Va -t-il se comporter, comme lui suggère le démon, en homme puissant qui a le pouvoir le savoir et l'argent ? Ou comme un homme simple et aimant, proposant plutôt qu'imposant, le chemin vers Dieu et partageant cette mission avec 12 hommes : Les apôtres ?

Et nous comment choisissons nous de vivre en chrétiens ?

Seuls dans notre coin, ne manifestant pas au dehors que nous sommes disciples du Christ ?
Nous donnons ainsi raison à une conception laïcarde de la société voulant faire disparaître les religions de l'horizon. Entendons-nous, il ne s'agit pas de nous transformer en prosélytes indélicats comme dans certains sectes, mais de savoir rendre compte de notre foi, avec le respect des personnes, comme nous y invite St Pierre dans une de ses lettres.
Alors il est capital de choisir de vivre notre vie chrétienne en rejoignant une communauté fraternelle.
Comme nous le vivons à Ste Rose en proposant le Samedi pour la Foi. Nous avons souhaité favoriser cette rencontre fraternelle entre tous : enfants, jeunes et adultes, autour de la Parole de Dieu, de la Messe et du repas fraternel.
Si vous n'avez pas encore pu y venir, choisissez une fois par mois de le faire. Comme dit Jésus dans l'Évangile : "Venez et vous verrez".
Nous avons bien conscience que notre communauté paroissiale n'est pas parfaite, mais invités par notre Pape François, nous voulons en ouvrir les portes à tous, en particulier à celles et ceux que, dans le passé, nous avons pu juger et ainsi leur faire du mal.

Oui chers amis, que ce temps de Carême soit pour tous un temps de prière, de partage et de choix, pour suivre de plus près le Christ, passant par la Croix et resssuscité, toujours Vivant.                       

        

Père Michel NICOLAS

Plus de textes